Sylvain a eu un collision avec sa bicyclette et une auto dans un rond-point de notre quartier la veille de mon départ en Italie (vers 7h15 du matin).  Il a eu beaucoup plus de peur que de mal parce qu'il aurait pu facilement être plus magané que cela.  Il fut frappé par derrière ce qui fait qu'il a été plus propulsé et trainé sur la route que projeté sur des surfaces dures. Le résultat est une fracture d'une vertèbre et des genous et bras égratignés jusqu'au sang, la tête n'ayant jamais touché la surface. L'ambulance et la police sont venues; la police pour faire son rapport en cherchant des témoins au cas où il y aurait des poursuites judiciaires et l'ambulance pour constater qu'ils ne justifiaient pas le transport en ambulance jusqu'à l'hôpital des Pays-Bas!  Je l'ai donc conduit à la clinique médicale de la base en Allemagne et ils ont demandé qu'il soit vu par l'hôpital local pour des ultrasons et rayons X.  Une chance que le système allemand est efficace parce qu'il fut gardé pour la nuit pour voir si il aurait des complications... chambre privée avec écran plasma!

Je suis partie quand même le lendemain matin, la communauté canadienne se mobilisant pour aider Sylvain à sortir de l'hôpital, chercher ses médicaments et s'arranger pour que les enfants soient occupés pendant qu'il se reposait à la maison.

Il est de retour au travail mais il faut qu'il garde son "harnais" tout le temps pour l'empêcher de se pencher et a commencé à aller au chiro.